L’agence Vigeo Eiris décerne au groupe La Poste la note de 75/100 pour sa politique neutralité carbone, soit la première place mondiale.

Temps de lecture: 20 minutes

Dans cet article, nous interrogeons Philippe Dorge, directeur de la branche services/courrier/colis du Groupe la Poste pour comprendre quelles actions une entreprise mondiale peut concrètement mener pour atteindre la neutralité carbone.

Depuis 2012, la neutralité carbone fait partie intégrante des objectifs de performance du Groupe la Poste.

En 7 ans, l’entreprise a connu une diminution de 30% d’émission de CO2.

 

 

 

Comment le Groupe La Poste est devenu numéro 1 mondial en RSE carbone ?

 

Pour Phillipe Dorge, la première étape de ce processus consiste à mesurer précisément ses émissions de CO2. Le Groupe La Poste mesure pour chacun de ses processus (la liaison Paris Marseille en Colissimo par exemple) ses émissions de CO2 afin de rendre compte scientifiquement de son évolution d’année en année.

S’engager dans une démarche de transition écologique, c’est avant tout définir les « Sustainable Metrics » qui permettront à votre entreprise de communiquer – en interne et en externe – sur l’atteinte des objectifs fixés.

Ensuite, il s’agit de mettre en œuvre des projets concrets dont le succès sera analysé d’année en année. Par exemple, l’optimisation des chargement des camions a été pour la Poste un levier d’action dans sa stratégie RSE. Aujourd’hui, les facteurs vous livrent à la fois courriers et colis, ce qui évite de nombreux trajets.

La Poste a également souhaité former tous ses facteurs à l’éco-conduite et les doter de véhicules électriques. Le groupe possède aujourd’hui la première flotte de véhicules électriques au monde : ce sont 38 000 véhicules électriques dont 22 000 vélos qui sont utilisés tous les jours pour vous faire parvenir votre courrier.

Le groupe la Poste a fait le choix d’une consommation énergétique 100% renouvelable. Au total, ce sont 12 000 bâtiments qui sont alimentés chaque jour par de l’électricité verte grâce à 48 000 m2 de panneaux photovoltaïques.

La deuxième manière de mener à bien sa stratégie RSE : compenser ses émissions de CO2.

 

La neutralité carbone de votre entreprise peut s’opérer par la compensation de vos émissions de CO2. Ce que la Poste n’a pas su réduire, elle le compense en finançant des projets de séquestration carbone que peut être une politique de reforestation ou un projet de revalorisation des déchets au Vietnam.

En 2018, la Poste s’est placée comme acteur mondial précurseur de la transition énergétique par l’émission de 500 millions d’euros d’obligations vertes, les « Green Bond ». Ce programme a reçu l’approbation de 104 investisseurs qui intègrent plus que jamais des considérations environnementales et sociales à leurs placement financiers.

 

Développer la conscience environnementale en adaptant l’offre de l’entreprise.

 

Après avoir atteint le taux de 98% de ses déchets électriques recyclés, la Poste créé en 2018 sa filiale « Recygo », dont le Business Modèle est tourné vers la collecte et la valorisation des déchets d’entreprise.

Être vecteur du changement pour Philippe Dorge, c’est adapter sa proposition de valeur et proposer à ses clients d’optimiser leurs solutions logistiques au regard des émissions de CO2 et non seulement au regard de la compétitivité-prix.

Baptiste Drapier

S'abonner à la Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter pour rester informé..

Vous êtes désormais inscrit.

Pour plus de contenus exclusifs !

Inscription réussie :