Temps de lecture : 5 min

Bienvenue dans ce 3ème article et avant-dernier de cette série qui retrace notre webinaire du 12 avril : Votre Entreprise a un potentiel caché !

Nous avons précédemment évoqué les différents constats et influences qui impactent les entreprises, nous vous avons également présenté notre méthode et l’importance d’avoir une stratégie RSE structurée et solide. 

Pour retrouver nos anciens articles, nous vous invitons à suivre les liens ci-dessous :

Article 1 : Votre entreprise a un potentiel caché !

Article 2 : Les 3 effets de la méthode Parangone !

Désormais, il est pertinent de vous prouver que notre méthode fonctionne ! 

Pour cela, voici le témoignage exhaustif de @Jonathan Leyva, Président Directeur Général de Konica Business Solutions France, filiale de Konica Minolta. 

Cette société compte 1783 collaborateurs, 440 M€ de chiffre d’affaires et fête ses 50 ans d’engagement. 

En juin 2021, l’entreprise a souhaité redéfinir sa stratégie RSE et @Parangone a eu le plaisir de les accompagner.

 

@Vanessa Logerais : Comment l’effet révélateur s’est-il traduit pour vous ?

Jonathan Leyva : “Après 50 ans, le groupe a mis en place de nombreux projets, Parangone nous a aidé à les structurer et à les rendre cohérents. Nous voulions, ensemble, passer à la vitesse supérieure, c’est-à-dire, intégrer les collaborateurs, les clients, les fournisseurs français et qu’ils puissent se dire « Tout ça c’est très bien, mais moi concrètement, qu’est-ce que je peux faire ? Comment je peux agir ? ». 

Je vois une vraie différence avec ce que nous sommes en train de lancer. Comme le dit Amélie, sur l’enquête des parties prenantes, j’ai été ravie de voir les collaborateurs se porter volontaires pour les entretiens, les ateliers et proposer leurs idées. 

Aujourd’hui, nous sommes en train de bâtir petit à petit un programme dynamique avec des actions concrètes, simples et efficaces.

Les pénuries de matériaux liés à la crise, nous ont mis face à la recherche d’un nouvel équilibre, notamment sur la question de la logistique. Nous sommes en train d’affirmer un modèle économique circulaire mature, nous nous posons des questions sur les circuits courts et sur le reconditionnement des machines. Notre offre de systèmes d’impression reconditionnés Second Life a permis en 2021 de reconditionner 638 machines et nous ambitionnons d’atteindre les 3 000 en 2022.

Et, parce que nous ne sommes pas que dans les systèmes d’impression mais aussi dans la digitalisation, nous souhaitons prendre en compte l’impact du numérique dans les solutions que l’on déploie auprès de nos clients. Nous en avons fait d’ailleurs le premier axe de notre stratégie.”

 

Vanessa Logerais : Vous avez vécu l’intérieur des différentes étapes concernant les sphères d’adhésion, qu’en avez vous pensez ?

Jonathan Leyva : “Au niveau du Comité Exécutif, nous partagions un référentiel commun et nous voulions emmener Konica Minolta France sur la responsabilité sociétale que ce soit du coté business que du coté RH. Nous avons rendu concrète cette stratégie et ça a fait la différence ! J’espère d’ailleurs que demain la plupart des sociétés s’engagent dans ce sens.

Cette fierté, ce sentiment d’appartenance en externe comme en interne, on y crois fort ! Par la suite, Parangone et nous avons mis en place des ateliers et un programme de e-learning à destination des collaborateurs. Le programme sous la forme d’un calendrier de l’avant contenait des challenges, des questions et les gagnants avaient la possibilité de faire don de leurs récompenses à l’association de leur choix. Ce fut une animation régulière et inédite.”

 

Vanessa Logerais : Vous avez créé un réseau d’ambassadeur qui est aujourd’hui très actif ?

Jonathan Leyva : “Oui, il s’agissait d’un appel à volontaires et j’ai été particulièrement touché, de voir toutes les demandes pour faire partie de ce réseau que ce soit au siège ou en région. Ce programme s’inscrit dans l’ancrage territorial et nos ambassadeurs véhiculent cette stratégie. Ils font la promotion de nos projets mais aussi nous remonte tout un tas d’idées, de projets ou d’associations avec lesquelles nous pouvons travailler. 

Tout ceci va se concrétiser avec la plateforme d’appel à projet Vendredi. Konica Minolta accordera du temps aux collaborateurs pour s’engager dans leurs projets et les causes essentielles à l’entreprise qui sont la protection de la biodiversité et les personnes en situation de handicap.”

Vanessa Logerais : Nous évoquions l’effet de convergence, c’est-à-dire la capacité à aller chercher de nouvelles alliances, d’élargir le cercle des parties prenantes. Vous venez de signer un partenariat avec l’Office National des Forêts (ONF) sur les questions de la biodiversité. Un petit mot sur cette expérience qui démarre ?

Jonathan Leyva : “Les actions de la biodiversité ne se résument pas à la reforestation, il y a d’autres actions dont notre biodiversité à besoin et l’ONF est une référence. Konica Minolta France est présent sur tout le territoire, l’idée est que nous contribuions à des chantiers nature dans toutes les régions. Ce partenariat nous permet de mieux comprendre la situation de nos forêts. Pour renvoyer à la première question, nos collaborateurs s’engagent sur des actions concrètes.”

Vanessa : Merci Jonathan Leyva, notre dessinateur Guillaume nous a fait un magnifique dessin de votre intervention, que nous vous offrirons en remerciement à la fin.

 

Merci d’avoir lu ce premier témoignage de Jonathan Leyva – Konica Business Solutions France.

Demain nous posterons le témoignage de Blaise Estrade du Groupe Pigment, bonne semaine à toutes et à tous !

S'abonner à la Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter pour rester informé..

Vous êtes désormais inscrit.

Pour plus de contenus exclusifs !

Inscription réussie :